Date
Sartorius Stedim Biotech S.A.
Financial News
Press Release

Forte croissance pour Sartorius Stedim Biotech

Aubagne, 20 octobre 2020

  • Résultats des neuf premiers mois : chiffre d’affaires à hauteur de 1 379,4 millions d’euros ; marge d’EBITDA courant1 en augmentation à 31,5 %
  • Forte croissance dans toutes les catégories de produits et toutes les régions
  • Prévisions financières spécifiées par la direction, dans le haut de la fourchette indiquée jusqu’à présent voire légèrement au-dessus

Sartorius Stedim Biotech, fournisseur majeur de l’industrie biopharmaceutique, clôture les neuf premiers mois 2020 avec un taux de croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires et son résultat. « Le troisième trimestre a été porté par une forte demande pour toute notre gamme de produits », commente Joachim Kreuzburg, président du Conseil d’administration et président-directeur général du groupe. « Outre une croissance organique globalement soutenue, une dynamique supplémentaire a été générée par l’évolution positive des dernières acquisitions, ainsi que par la préparation des clients de l’industrie biopharmaceutique au renforcement de la production de vaccins et médicaments contre le coronavirus. Nous entendons clôturer l’exercice dans le haut de la fourchette des objectifs, revus à la hausse en fin de premier semestre, voire légèrement au-dessus. Cependant, la recrudescence actuelle des cas de Covid-19 pourrait avoir un impact considérable sur ces projections. »

Sartorius Stedim Biotech a poursuivi sa forte croissance du premier semestre durant le troisième trimestre. Au cours des neuf premiers mois, le chiffre d’affaires a augmenté de 29,2 % (déclaré : 28,1 %) pour s’établir à 1 379,4 millions d’euros. Outre une forte croissance dans toutes les catégories de produits et toutes les régions, les parts acquises du portefeuille de sciences de la vie de Danaher et l’acquisition de Biological Industries ont représenté environ 4 points de pourcentage de cette hausse. On suppose que la pandémie a également participé à ce bond à hauteur d’environ 9 points de pourcentage. Près de la moitié de cette contribution est liée à l’accélération des capacités de production de vaccins et médicaments contre le coronavirus, et l’autre moitié à l’augmentation des stocks par les clients. Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2020, les prises de commandes1 ont bondi de 43,9 % (déclaré : +42,8 %) pour atteindre 1 637,9 millions d’euros. Les effets de la pandémie évoqués ci-dessus représentent environ 14 points de pourcentage de cette croissance.

Les résultats de Sartorius Stedim Biotech ont connu un taux d’augmentation largement supérieur à celui du chiffre d’affaires. L’EBITDA courant1 a augmenté de 39,2 %, atteignant 434,7 millions d’euros, et la marge correspondante est en progression, passant de 29,0 % à 31,5 % en glissement annuel. Les économies d'échelle significatives ont joué le rôle le plus important pour cette augmentation considérable de la rentabilité pendant la réduction des coûts dans certains domaines suite à la pandémie a contribué un effet supplémentaire. Les dernières acquisitions n’ont eu qu’un effet mineur sur la marge bénéficiaire du groupe et les vents contraires au niveau des taux de change ont exercé un impact légèrement négatif. Le résultat net courant1 du groupe a augmenté de 40,4 % par rapport aux ventes, atteignant 278,1 millions d’euros. Le résultat net consolidé par action s’élève à 3,02 euros (exercice précédent : 2,15 euros).

Développement opérationnel des régions

Sartorius Stedim Biotech a connu une croissance à deux chiffres dans toutes les régions : La zone géographique Asie | Pacifique a enregistré le taux de croissance le plus élevé avec une hausse de 32,3 % à 344,7 millions d’euros. Le chiffre d'affaires de la région Amériques, qui représente environ 35 % des ventes du groupe, a également augmenté de 29,9 % pour atteindre 484,3 millions d'euros. La région EMEA2, qui représente environ 40 % des ventes du groupe, a enregistré une augmentation de 26,6 % de ses ventes, à 550,5 millions d'euros. (Tous les chiffres sur le chiffre d'affaires sont en devises constantes)

Principaux indicateurs financiers

Le ratio de capitaux propres du groupe demeure au niveau très solide de 58,3 % même après la conclusion des dernières acquisitions et malgré un total bilan gonflé en raison d’une trésorerie largement accrue (31 décembre 2019 : 64,4 %). Conformément aux prévisions, le ratio endettement net / EBITDA courant1 des douze derniers mois se maintient à 0,3 au 30 septembre 2020 comme en fin d’exercice 2019. Le ratio dépenses d’investissement / chiffre d’affaires s’élève à 5,6 % (exercice précédent : 9,1 %).

Nouvelle hausse des effectifs

Au 30 septembre 2020, à la fin de la période sous revue, Sartorius Stedim Biotech comptait 6 979 salariés dans le monde entier, soit une hausse de 756 employés depuis le 31 décembre 2019. Celle-ci est notamment due aux acquisitions et à l’engagement de nouvelles recrues au sein du personnel de production afin de répondre à un taux d’utilisation des capacités en augmentation sur la plupart de nos sites de production. À la fin de la période considérée, environ 4 850 personnes travaillaient dans la région EMEA2, contre près de 1 100 employés pour les Amériques et plus de 1 000 salariés dans la zone Asie | Pacifique. (Chiffres de l’année précédente légèrement ajustés face à l’évolution du périmètre d’acquisition)

Perspectives pour 2020 spécifiées

Porté par une bonne performance au cours des neuf premiers mois de l’exercice, Sartorius Stedim Biotech table désormais sur une croissance du chiffre d’affaires consolidé dans le haut de la fourchette prévue jusqu’à présent (entre 26 % et 30 %), voire légèrement supérieure. Selon les projections actuelles, Biological Industries devrait contribuer à hauteur d’environ 3 points de pourcentage à la croissance non organique contre près de 2 points de pourcentage pour les parts du portefeuille de Danaher. Face à une croissance soutenue des ventes et des coûts légèrement réduits, la marge d’EBITDA courant1 du groupe est à présent estimée à 32 % (contre 31 % précédemment). Annoncée début octobre, l’acquisition du spécialiste de la purification BIA Separations devrait être effective d’ici la fin de l’année 2020. Elle ne devrait avoir aucun impact majeur sur le chiffre d’affaires ou l’EBITDA courant1 de Sartorius Stedim Biotech pour l’ensemble de l’exercice.

Le ratio dépenses d’investissement / chiffre d’affaires reste au même niveau à près de 8 % (exercice précédent : 9,4 %). En raison d’un flux de trésorerie important, le ratio endettement net / EBITDA courant1 devrait s’établir légèrement en-dessous de 0,5 en fin d’exercice 2020, conformément aux prévisions, même après la clôture de l’acquisition de BIA Separations au quatrième trimestre (exercice précédent : 0,3).

Face à la pandémie actuelle, ces prévisions sont toujours soumises à une plus grande incertitude que d’habitude. Ces projections présupposent notamment que les chaînes d’approvisionnement resteront stables et que les chaînes de production correspondantes poursuivront leur activité sans interruption. Comme pour les exercices précédents, toutes les prévisions sont indiquées à taux de change constant.

Pour l’heure, les prévisions à moyen terme sont également soumises à une forte incertitude. Actuellement, Sartorius Stedim Biotech maintient donc ses objectifs visant à atteindre un chiffre d’affaires d’environ 2,8 milliards d’euros et une marge d’EBITDA courant1 de près de 30 %3 d’ici 2025. La direction annoncera ses projections pour le prochain exercice et détaillera ses objectifs 2025 lors de la publication des chiffres préliminaires pour l’ensemble de l’exercice 2020.


1 Sartorius Stedim Biotech publie des indicateurs de performance alternatifs non définis par les normes comptables internationales. Ceux-ci sont déterminés dans le but d’améliorer la comparabilité des résultats au fil du temps et avec d’autres entreprises du secteur.

- EBITDA courant : résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements corrigé des éléments non récurrents ; cf. calcul page 5.
- Prises de commandes : toutes commandes de clients conclues par contrat au cours de l’exercice considéré
- Résultat net courant : résultat de la période considérée après participations ne donnant pas le contrôle, corrigé des éléments non récurrents, hors amortissements sans effet sur la trésorerie et basé sur le résultat financier et le taux d’impôt normalisés ; cf. calcul page 5.
- Résultat net courant par action : résultat net courant de la période considérée divisé par le nombre d’actions existantes (92 180 190)
- Ratio d’endettement net / EBITDA courant (9 mois 2020) : 164,6 millions d’euros | 434,7 millions d’euros = 0,3
- Ratio d’investissement (9 mois 2020) : dépenses d’investissement rapportées au chiffre d’affaires pour la même période ; 77,2 millions d’euros / 1 379,4 millions d’euros = 5,6 %

2 EMEA = Europe, Moyen-Orient, Afrique

3 Plus d’informations en page 22 du rapport annuel 2019 de Sartorius Stedim Biotech

Le présent communiqué de presse contient des prévisions relatives au développement futur du groupe Sartorius Stedim Biotech. Ces prévisions sont soumises à des risques, incertitudes et autres facteurs connus ou encore inconnus, si bien que les résultats réels peuvent s’avérer différents de ceux annoncés explicitement ou implicitement dans les prévisions. Sartorius Stedim Biotech décline toute responsabilité quant à la mise à jour des prévisions en fonction des informations nouvelles et des événements futurs.


Suivez Sartorius Stedim Biotech sur Twitter @Sartorius_Group et sur LinkedIn.