s

Histoire

2001 – à nos jours

2017

Sartorius continue d’étendre le portefeuille de bioanalyse de sa division Lab Products & Services en rachetant Essen BioScience, une entreprise américaine à la pointe de l’innovation en systèmes d’analyse des cellules pour la recherche pharmacologique.

2016

Sartorius acquiert les entreprises américaines IntelliCyt et ViroCyt pour ajouter la bioanalyse au portefeuille de sa division Lab Products & Services. En rachetant le spécialiste de la centrifugation kSep Systems, également implanté aux États-Unis, Sartorius enrichit sa gamme de produits pour bioprocédés d’une nouvelle technologie à usage unique innovante.

Sartorius agrandit son site de Stonehouse, au Royaume-Uni, et double ses capacités locales de fabrication de produits plastiques à usage unique destinés aux laboratoires.

Sur le Campus Sartorius de Göttingen, la production démarre dans le nouveau bâtiment pour la fabrication d’instruments de laboratoire.

2015

Sartorius rachète les sociétés Bio-Outsource de Glasgow, en Écosse, et Cellca de Laupheim, en Allemagne. Ces deux acquisitions viennent compléter son portefeuille de développement de procédés.

À Bohemia, dans l’état de New York, Sartorius ouvre un nouveau centre d’applications pour les Amériques doté des équipements et aménagements de laboratoire les plus avancés pour tester les produits, proposer des démonstrations et accueillir des formations.

2014

Avec son partenaire Zufall Logistics, Sartorius ouvre un nouveau centre logistique dans la zone de distribution Siekanger à Göttingen, en Allemagne. Ce site expédie les produits de laboratoire et les produits utiles aux procédés dans le monde entier et fournit tous les sites Sartorius de Göttingen (photo).

Par l’intermédiaire du sous-groupe Sartorius Stedim Biotech, Sartorius prend une participation majoritaire dans la start-up américaine AllPure Technologies LLC. Les produits AllPure complètent la gamme de produits à usage unique de Sartorius pour l’industrie biopharmaceutique.

À Shanghai, en Chine, Sartorius ouvre un nouveau centre d’applications doté des équipements et aménagements de laboratoire les plus avancés pour tester les produits, proposer des démonstrations et accueillir des formations. Sartorius renforce ainsi sa position sur le marché asiatique.

La division Industrial Technologies, spécialisée dans le pesage industriel et les équipements de contrôle, est vendue au groupe japonais Minebea Co., Ltd. afin que Sartorius puisse se consacrer à ses activités principales : bioprocédés et laboratoire.

2013

Après une année de construction environ, le nouveau bâtiment de 2 700 mètres carrés destiné au moulage de composants plastiques par injection est officiellement inauguré à Göttingen.

Sartorius rachète l’entreprise britannique TAP Biosystems Group plc via Sartorius Stedim Biotech pour enrichir son portefeuille de bioprocédés en matière de fermentation, en particulier pour les phases initiales du développement de produits et procédés.

Shanghai accueille le nouveau siège asiatique de vente et marketing du groupe Sartorius, chargé de gérer l’ensemble des ventes et activités de commercialisation pour la Chine et toute l’Asie.

2012

En janvier 2012, Sartorius répartit ses activités entre trois nouvelles divisions : Bioprocess Solutions, Lab Products & Services et Industrial Weighing. Chacune des nouvelles divisions gère ses propres activités pour les mêmes groupes de clients et champs d’application, si bien qu’elles reflètent plus clairement l’intérêt de Sartorius pour ses principaux marchés.

Sartorius délocalise sa production de poches à usage unique de Californie à Porto Rico. Un nouvel ensemble de bâtiments écologique de 5 000 mètres carrés est officiellement inauguré pour la fabrication de filtres et de poches aseptiques (photo).

À son siège de Göttingen en Allemagne, Sartorius inaugure un nouveau bâtiment de 6 000 mètres carrés pour la fabrication de membranes.

L’entreprise ouvre aussi un nouveau site de production de bioréacteurs d’une superficie d’environ 9 000 mètres carrés à Guxhagen, en Allemagne.

Sartorius ajoute les milieux de culture cellulaire à son portefeuille de bioprocédés. L’entreprise signe un accord de collaboration, fourniture et distribution à long terme avec le groupe suisse des sciences de la vie Lonza.

Sartorius entre au TecDAX, le premier indice des 30 valeurs allemandes les plus importantes et les plus liquides du secteur des technologies.

2011

Sartorius AG change de structure juridique pour devenir une holding. L’Assemblée annuelle des actionnaires décide de confier l’activité opérationnelle de mécatronique, gérée jusqu’alors au sein de Sartorius AG, à une entité indépendante située à un niveau inférieur. Cette initiative accentue la capacité de l’entreprise à générer des dividendes et rend sa structure plus transparente.

Sartorius acquiert le segment de manutention des liquides de Biohit, spécialiste finlandais des équipements de laboratoire (photo), et ajoute ainsi un élément décisif à son offre d’instruments de laboratoire.

2010

Sartorius enrichit son offre de produits en signant des accords de coopération avec quatre entreprises :

  • Accord de comarketing avec Corning : un catalogue de produits commun est publié pour le matériel et les produits jetables nécessaires aux applications de culture cellulaire en laboratoire.
  • Alliance avec TEWS Elektronik : l’accord confère à Sartorius l’exclusivité de la commercialisation et de l’entretien des analyseurs de résonance micro-ondes.
  • Alliance avec Schmidt+Haentsch : Sartorius commercialise la gamme de réfractomètres de laboratoire Brixxus.
  • Alliance avec NIR Online : Sartorius se voit accorder le droit de vendre et d’entretenir les systèmes de spectroscopie dans le proche infrarouge pour les clients des industries alimentaire et pharmaceutique.

2009

La division Mechatronics and Biotechnology de Sartorius inaugure son campus Sartorius à Bangalore de 10 000 mètres carrés, en Inde (photo).

Une nouvelle usine ouvre ses portes à Arvada, dans le Colorado. Sartorius augmente ainsi ses capacités de production et dispose désormais d’une superficie de près de 6 000 mètres carrés.

Sartorius signe un accord de coopération avec Metrohm Schweiz AG pour la commercialisation des équipements de laboratoire Sartorius Mechatronics en Suisse.

2008

De nouvelles filiales à Poznan en Pologne et à Budapest en Hongrie permettent aux deux divisions de l’entreprise de renforcer leurs activités de vente et de distribution en Europe de l’Est.

Sartorius Stedim Biotech étoffe son portefeuille de produits pour la sécurité virologique dans la fabrication de produits biopharmaceutiques en s’alliant à Bayer Technology Services.

Sartorius Stedim Biotech GmbH rachète l’entreprise suisse Wave Biotech AG, important fournisseur de bioréacteurs à usage unique.

2007

Sartorius allie sa division de biotechnologie au fournisseur français de biotechnologie Stedim S.A. afin de faire de l’entreprise, Sartorius Stedim Biotech, l’un des principaux fournisseurs internationaux de technologies pour l’industrie biopharmaceutique. Cette nouvelle entreprise est cotée sur Euronext, à la Bourse de Paris. L’inauguration officielle d’une nouvelle usine à Beijing marque le début d’une nouvelle ère. Sartorius double ainsi sa capacité de production en Chine, de quelques 4 000 mètres carrés à plus de 8 000 mètres carrés (photo). Sartorius acquiert Toha Plast GmbH et renforce sa position en technologie du plastique pour les produits biopharmaceutiques jetables. L’inauguration officielle d’un nouveau bâtiment de laboratoires constitue une autre étape majeure de son évolution. Sartorius continue d’accroître ses capacités de recherche et développement pour la division de biotechnologie à son siège de Göttingen.

2006

Le cabinet de conseil international Frost & Sullivan remet à Sartorius le prix du Leadership en stratégie de croissance 2006 pour le succès du segment de marché des analyseurs d’humidité.

2005

A.T. Kearney, cabinet international de conseil en gestion, et l’hebdomadaire économique allemand WirtschaftsWoche élisent Sartorius « Best Innovator 2005 » dans la catégorie « Time-to-Profit » (meilleur délai de rentabilité).

Sartorius acquiert 100% du capital d'Omnimark Instrument, spécialiste des applications basé en Arizona, aux États-Unis.

2004

De nouvelles marques sont intégrées, et certaines entreprises du groupe changent de nom :

  • Boekels devient Sartorius Aachen GmbH & Co. KG
  • GWT devient Sartorius Hamburg GmbH
  • B. Braun Biotech International devient Sartorius BBI Systems GmbH

Sartorius reçoit le célèbre prix Frost & Sullivan pour son innovation remarquable en différenciation des produits biotechnologiques.

2003

Sartorius reçoit le prix de l’Initiative pour la formation et l’éducation permanente de la Fondation Otto Wolff, de la chambre de commerce et d’industrie allemande et de l’hebdomadaire financier germanophone WirtschaftsWoche.

2002

Un nouveau Centre de connaissances Sartorius est inauguré à Bangalore, en Inde. La gamme modulaire de balances industrielles « Combics » et les équipements associés sont mis sur le marché.

2001

Le chancelier allemand Gerhard Schröder inaugure officiellement « Werk 2001 », site de production de filtres à Göttingen. Il s'agit de l'investissement le plus important jamais réalisé dans l'histoire de Sartorius.. Par ailleurs, le collège Sartorius, centre de congrès destiné à promouvoir le transfert des connaissances interne et externe, est également inauguré lors d’une cérémonie festive (photo).

Sartorius AG remporte le prix de l’Innovation de l’économie allemande dans la catégorie des entreprises de taille moyenne grâce à la balance analytique GENIUS.

Plus d'histoire

1870 – 1930

En savoir plus

1931 – 1970

En savoir plus

1971 – 2000

En savoir plus